Retour en haut
Site Bars en Trans
dimanche 6 décembre 2015 / 5 h 12 min

waynesworld

 

Pour conclure en beauté, dans la joie, la convivialité et la bonne humeur, j’avais envie de vous faire jouer un peu! Le principe est simple (ou pas) mais la mention « de 7 à 77 ans » ne nous a pas encore été accordée pour le moment!

Vous trouverez ci-dessous 2 listes, à vous de retrouver quel chiffre correspond à quelle lettre :

1- L’aficionado, le connaisseur – le vrai – celui qui te cite le nom de l’ingénieur de tel album, « un classique » bien évidemment!

2- Le festivalier off du off , le gars qui est là à profiter dans la rue depuis 3 jours sans jamais avoir vu plus de 10 minutes de concert (en comptant celui qui jouait de la guitare devant la gare).

3- Le pro, il a dans sa poche la liste des apéros partenaires gratuits, et quelques cartes de visites.

4- Le « très jeune », celui qui te fait sentir que tu as bien vieilli. Tellement que tu te retiens de lui suggérer de rentrer se coucher car il a un devoir de SVT lundi.

5- Le bénévole, celui qu’on recherche : appliqué, motivé, et fêtard quand il le faut!

6- Le jeune-vieux (et pas vieux-jeune, c’est totalement différent attention ce ne sont pas du tout les mêmes) tu sais celui qui tourne autour des 35-45 ans mais qui vient re-gouter un peu des folies de sa jeunesse.

7- L’autre, l’exception statistique, cet anonyme qui vous parait quelconque mais qui cache peut-être un futur membre d’une classe de mes groupes volontairement clichés!


A- Le vomi par petites flaques, que tu peux suivre sur quelques mètres, la personne a cru pouvoir gérer la chose mais finalement non.

B- Le micro-vomi, on ne voit que quelques traces, il semble que son auteur ait été surpris, assez pour conserver une bonne partie sur lui…

C- Le beau vomi, le classique, l’incontournable.

D- Le 100% liquide, celui qui nous permet de  jauger les choix de boissons de la personne selon les couleurs !

E- Le bol de céréales, juste mélange de beaucoup trop de boissons, et beaucoup de petits apports nutritifs de type amuse-bouche!

F- Le « je n’ai jamais vomi en festival depuis ma première Route du Rock en 98 avec mon grand frère ».

G- Le vomi hygiénique, aucune goutte hors de la cuvette, il est rare mais exemplaire.

 

Et maintenant, à vous de jouer les loulous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.