Retour en haut
Site Bars en Trans
dimanche 7 décembre 2014 / 6 h 03 min

Il parait qu’il y a des gens qui ont tout donné hier soir, qui se sont asthmathés la tête à coup de pintes sur Success, de gin tonic sur Adam Wood, et de Red Bull sur Billie Brelok et Beny le Brownies, et bien sûr j’en passe et des meilleures. Alors forcément, motiver les gars qui se sont baladés en lunettes de soleil toute la journée, traînant péniblement leur misère de cafés place des Lices en cafés place Saint Anne en apéro au Ty Anna; et bon ben c’est déjà l’heure des premiers concerts et finalement ils se laisseront tenter naturellement. Car oui, effectivement le temps passe bien plus vite en festival que partout ailleurs (Interstellar n’a rien inventé).

Donc pour tous ceux qui ont refusé le premier verre de l’apéro où qui se sont trop rapidement découragés devant l’épreuve d’une dernière soirée arrosée, c’était la grosse fête au Chantier ! Certes on ne comprenait pas très bien pourquoi ils faisaient disjoncter le compteur en permanence, pourquoi les gens rentraient par deux aux toilettes et pourquoi la buvette était sur la scène. Mis à part ces détails de moindre importance, nous avons assisté à une prestation parfaite des trois groupes qui se sont passé le relais tels des athlètes de haut niveau, de Buvette à Flavien Berger on y a vu que du feu !

DSC_0334

Alors à tous ceux qui ont jeté l’éponge parce qu’ils sont trop vieux, trop rabat-la-joie, trop fatigués de la veille, trop pas dans l’ambiance, parfois il faut savoir se faire violence rien que pour accompagner ceux qui vont jusqu’au bout et qui donnent tout, je dirais que c’est une question de respect de la fête, de la joie et des gars qui ont tout oublié de la soirée d’hier et espèrent se souvenir de ce soir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.